Le pissenlit - Versailles - S'il n'y avait qu'une image

Faustine, 37 ans

27.04.2015

J’ai réfléchi à votre projet depuis notre dernière rencontre. J’ai fait un dessin, je suis de profil et je souffle sur un pissenlit, ça m’a fait penser à la photographie de la cascade que vous avez réalisée pour un autre patient. Je m’imagine en train de souffler sur cette fleur, comme je pourrais souffler sur ma tumeur, qui s’en irait comme les pétales du pissenlit. Quand il n’y en aura plus, ma tumeur sera complètement partie aussi. Quand je le pourrai, je photographierai un pissenlit lors d’un coup de vent, et je penserai à vous. Je vais garder ce dessin en souvenir de votre projet. C’est beau, il faut le continuer.

22.10.2016

Je pense à une photo de quelques fleurs d’un pissenlit complet où quelques-unes d’entre elles s’en vont. Une vue en gros plan, en reflet ou en macrophotographie. C’est un beau symbole sur les voeux que j’ai encore à faire. Les pissenlits sont une belle image dans l’idée de la vie. Quand il y a de la vie, il y a de l’espoir. Ce serait une image très inspirante pour moi. Une photographie de format assez grand. Je pense à quelque chose de poétique, une poésie dans l’image. Je fais confiance à vos talents de photographe ainsi qu’au partage qui se fera avec vous.

Photographe
Hélène Mauri

Année
2016